Santé mentale des adolescents : une campagne entièrement digitale pour les inciter à en parler

Image campagne filsantejeunes.com

Campagne #JenParleA

La pandémie COVID-19 et les différentes mesures qu’elle a engendrées ont impacté la santé mentale de toute la population dont celle des enfants et des adolescents.

Suite à la mise en place du 2ème confinement et à l’installation dans le temps de la crise sanitaire, certains signaux de dégradation de la santé mentale des adolescents (démotivation, décrochage scolaire, repli, refus scolaire anxieux) ont été constatés par des professionnels de l’Education nationale, des pédiatres et pédopsychiatres. Ces signaux ont été confirmés à l’échelle nationale par le système de surveillance de Santé publique France, avec une aggravation de la situation observée début 2021 (augmentation des passages aux urgences pour raisons de santé mentale chez les 11-17 ans).

C’est pour cette raison que Santé publique France et le Ministère des Solidarités et de la Santé lancent le 14 juin le volet « Ados » #JenParleA de la campagne de sensibilisation à la santé mentale, initiée en avril 2021. Entièrement digitale, cette campagne a pour but de libérer la parole, ce qui est le premier pas vers une recherche d’aide, et de proposer aux adolescents en souffrance de s’adresser à Fil Santé Jeunes.

Le dispositif de communication destiné aux adolescents de 11-17 ans, lancé par Santé publique France et le Ministère des Solidarités et de la Santé, s’inscrit dans la continuité de la campagne « En parler, c’est déjà se soigner ».

Cette campagne a pour objectif de limiter les impacts de la crise sanitaire sur la santé mentale des adolescents en les incitant à parler à un tiers de confiance et à recourir au dispositif d’aide à distance Fil Santé Jeunes, et notamment en privilégiant les services en ligne de celui-ci.

Ce service anonyme et gratuit à destination des jeunes de 12 à 25 ans, propose une ligne d’écoute 0 800 235 236, accessible 7 jours sur 7 de 9h à 23h, et un site internet mettant à disposition de l’information, un forum, un tchat, et une orientation vers des structures d’aide (lieux d’accueil et d’écoute, maisons des adolescents, structures associatives, professionnels et structures de soins). Ces services sont dispensés par des professionnels (médecins, psychologues, éducateurs et conseillers).

Par ailleurs, une vingtaine d’influenceurs, influenceuses et de célébrités se sont associés à la campagne #JenParleA. Cette forte mobilisation témoigne de l’importance du sujet pour les jeunes. L’objectif est d’encourager l’ouverture du dialogue et la libération de la parole autour des problématiques de santé mentale en lançant le mouvement #JenParleA. Les adolescents sont ainsi invités à dire à qui ils en parlent et à utiliser le dispositif Fil Santé Jeunes en cas de ressenti de mal-être.

En complément de ce dispositif, un partenariat avec NomadEducation, application de révisions scolaires, a été mis en place afin d’accompagner les jeunes sur leur santé mentale en période de révisions du bac et du brevet. 

 

Fil santé jeunes

Image campagne filsantejeunes.com

Dernière mise à jour le 16.07.2021